Interview avec Philippe CROIZON

En exclusivité : Interview avec M. Philippe CROIZON !

EK : Bonjour Philippe, tout d’abord merci d’être avec nous aujourd’hui et de nous consacrer de ton temps, et sans plus tarder pourrais-tu nous parler de ton expérience en rééducation, et de ta connaissance des outils d’analyse de la marche ?

P.C : Bonjour Baptiste, avec plaisir ! J’ai été en centre de rééducation de 94 à 96, à cette époque on ne m’a pas réellement fait passer d’évaluation sur la marche. J’ai tout de même pu observer le système des tapis sur certains patients, sans pouvoir les utiliser car je n’avais pas de bras à l’époque et je ne pouvais donc pas me tenir.

EK : Est-ce qu’un dispositif d’analyse de la marche t’aurait aidé dans ton parcours de rééducation ? Que penses-tu de notre système qui combine l’analyse visuelle et quantifiée ?

P.C : Oui cela m’aurait aidé. Au départ, j’avais une prothèse qui me permettait beaucoup de mouvements, mais je suis très vite tombée. Elle m’a donc été remplacée par une autre qui me limite beaucoup dans mes mouvements. Avoir un système d’analyse de la marche m’aurait à l’époque permis d’éviter la chute. Aujourd’hui, elle me permettrait de pouvoir tester de nouvelles prothèses pour retrouver cette liberté de mouvement.

De plus, une vidéo vaut mieux qu’une explication. Le patient peut plus facilement prendre conscience et donc corriger ses erreurs, et gagner du temps.

Enfin, lorsque l’on se retrouve dans un centre de rééducation, nous avons l’impression à un moment ou un autre de stagner et l’on perd en motivation. Mais lorsqu’un tel outil permet de voir en temps réel les données sur son évolution, c’est effectivement très encourageant.

EK : Parmi nos perspectives, nous souhaitons développer des outils thérapeutiques, ainsi qu’une gamme dans le sport. Qu’en penses-tu ?

P.C : Tout dépend de la motivation du patient. Personnellement j’étais très motivé donc avoir un outil thérapeutique à ma disposition m’aurait beaucoup intéressé afin de pouvoir m’entrainer en dehors des heures prévues avec le personnel soignant et de gagner plusieurs mois sur mon parcours de rééducation.

Concernant le sport, et plus particulièrement même le handisport que je connais bien, si vous faites ça vous avez tout gagner ! Il est évident que l’évaluation et l’amélioration de la performance physique est un enjeu majeur. Vous apporteriez une réelle plus-value au domaine.

EK : Merci à toi Philippe pour cette Interview et pour ton temps, on sait que tu es très occupé en ce moment avec tout ce dans quoi tu es engagé et avec le Paris #Dakar2020 et que ce n’est pas évident pour toi alors merci encore !

P.C : Je t’en prie Baptiste ! Ce que tu as fait pour mes fils et le fait d’avoir été le premier à les soutenir compte beaucoup pour moi et si je peux t’aider dans ton aventure c’est vraiment avec plaisir que je le fais. Bon courage à vous et n’oubliez pas que tout est possible, à bientôt.

N’attendez plus, Vous aussi Suivez le Mouvement et rendez-vous sur le site Internet d’EKINNOX : https://www.ekinnox.com/ pour tout renseignement. 

Fermer le menu

Issue d’un Master 2 Communication à l’IAE Nice Graduate School of Management, Nancy a souhaité rejoindre l’équipe Ekinnox pour son dynamisme, sa bienveillance et l’expérience qu’elle pourrait acquérir en vue du défi qui s’offre à elle . De nature créative et persévérante avec une passion pour la communication, elle a rejoint le pôle « Marketing / Communication ».

Après une thèse en informatique brillamment soutenue en mars 2018, plus particulièrement en traitement d’image et modélisation, Jean-Dominique a souhaité s’orienter vers l’industrie, dans une structure dynamique à taille humaine. S’intéressant aux  problématiques techniques traitées par EKINNOX, il a rejoint la société en avril 2018.

Avec plus de 20 ans d’expérience dans le développement de systèmes médicaux complexes et logiciels pour les cliniciens, Colette a développé de solides compétences en contrôle de la conception, affaires réglementaires et systèmes qualités pour dispositifs médicaux. Elle rejoint EKINNOX en janvier 2019 en tant que responsable produits.

Avec un profil de commercial et des projets personnels d’analyse du mouvement appliqué au sport, Nicolas rencontre EKINNOX début 2017. La complémentarité des profils et des projets a abouti à l’intégration de Nicolas en tant qu’associé et responsable commercial.

Après une expérience d’ingénieur de recherche en informatique à Inria, Baptiste se lance dans l’entrepreneuriat en 2017 après avoir suivi plusieurs formations autour de la création d’entreprise, notamment à HEC Paris.

Après des études d’informatiques, Emmanuel se spécialise dans les interfaces utilisateurs, il a travaillé dans le développement de systèmes médicaux à la fois dans le monde de la recherche et de l’industrie. A la recherche d’une entreprise à taille et au caractère humain, il se tourne vers la rééducation et a rejoint EKINNOX en Mai 2019.