Le processus de la marche chez l’homme et son analyse par EKINNOX

 Si la marche est un processus acquis de manière naturelle par l’humain, son analyse n’en reste pas moins complexe. Cet article a pour but d’en expliquer les grands principes.     

     La marche est le moyen naturel de locomotion de l’être humain, s’effectuant par l’appui alterné des deux membres inférieurs et par la gestion du déséquilibre du corps vers l’avant pour entrainer la propulsion (on parle d’équilibre dynamique).

Un cycle de marche débute, pour chaque membre, au contact initial du pied par une attaque talon (pour personne saine) et se finit par un nouveau contact de ce même pied sur le sol. Lors de ce cycle de marche on distingue 2 phases (Figure 1), la phase d’appui qui commence au contact initial et se finit au décollement des orteils (environ 60% du cycle). La phase oscillante qui débute au décollement des orteils et se finit au nouveau contact du pied au sol (environ 40% du cycle).On peut encore scinder le cycle de marche des membres inférieurs. Il comprend en plus la phase de double appui qui se présente deux fois dans un cycle (environ 2 fois 10% du cycle) et la phase d’appui unipodale qui correspond à la phase oscillante du second segment (environ 40% du cycle).

     L’analyse de la marche et l’analyse du mouvement ont permis une grande avancée dans la compréhension de l’être humain et des différents comportements existants à travers les pathologies. Nous devons notamment cette avancée à l’évolution des dispositifs médicaux.

Parmi tous les systèmes existant à ce jour, EKINNOX décide de proposer un dispositif innovant permettant l’analyse complète de la marche de façon simplifiée.

KinTracK, le premier dispositif médical d’analyse de la marche d’EKINNOX est un système simple et rapide développé pendant plus de 5 ans au sein de l’équipe de recherche STARS d’Inria et utilisé sur plus de 500 Patients. Appliqué au départ à l’évaluation des personnes atteintes de maladies neurodégénératives, il est basé sur les technologies de pointe dans le domaine de la vision par ordinateur.

L’approche envisagée consiste à utiliser une caméra unique combinée à de puissants algorithmes de traitement vidéo. L’absence d’installation de capteurs sur le patient ou l’espace d’analyse simplifie et accélère le processus. Elle permet une utilisation régulière, de façon confortable et écologique (sans introduire d’éléments physiques qui puissent perturber les mouvements des patients).

Les différenciants de KinTracK :

  • Pertinence des données (qualitatives/quantitatives et objectives/visuelles)
  • Rapidité, facilité d’installation et d’utilisation
  • Rentabilité (gain de temps et réalisation d’actes médicaux codifiés)
  • Absence d’encombrement et mobilité (chariot mobile)
  • Confort d’utilisation pour le soignant et le patient

Il s’adresse à tout type de patients nécessitant une rééducation de la marche, dans le domaine de la traumatologie et de la neurologie. Il est utilisé par des professionnels de santé (médecins, rééducateurs, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, …) qui souhaitent faire une analyse de la marche de leur patient, de façon à évaluer ses capacités motrices et suivre leurs évolutions.

De plus, l’analyse objective et la visualisation permettent aux patients de prendre conscience de leur état de santé et de la nécessité d’un traitement, ce qui contribue à augmenter la motivation et l’implication dans leur parcours de soins.

N’attendez plus, Vous aussi Suivez le Mouvement et rendez-vous sur le site Internet d’EKINNOX : https://www.ekinnox.com/ pour tout renseignement. 

 Un grand merci à Thomas LORCY 

pour sa contribution à la rédaction de cet article 

Fermer le menu

Issue d’un Master 2 Communication à l’IAE Nice Graduate School of Management, Nancy a souhaité rejoindre l’équipe Ekinnox pour son dynamisme, sa bienveillance et l’expérience qu’elle pourrait acquérir en vue du défi qui s’offre à elle . De nature créative et persévérante avec une passion pour la communication, elle a rejoint le pôle « Marketing / Communication ».

Après une thèse en informatique brillamment soutenue en mars 2018, plus particulièrement en traitement d’image et modélisation, Jean-Dominique a souhaité s’orienter vers l’industrie, dans une structure dynamique à taille humaine. S’intéressant aux  problématiques techniques traitées par EKINNOX, il a rejoint la société en avril 2018.

Avec plus de 20 ans d’expérience dans le développement de systèmes médicaux complexes et logiciels pour les cliniciens, Colette a développé de solides compétences en contrôle de la conception, affaires réglementaires et systèmes qualités pour dispositifs médicaux. Elle rejoint EKINNOX en janvier 2019 en tant que responsable produits.

Avec un profil de commercial et des projets personnels d’analyse du mouvement appliqué au sport, Nicolas rencontre EKINNOX début 2017. La complémentarité des profils et des projets a abouti à l’intégration de Nicolas en tant qu’associé et responsable commercial.

Après une expérience d’ingénieur de recherche en informatique à Inria, Baptiste se lance dans l’entrepreneuriat en 2017 après avoir suivi plusieurs formations autour de la création d’entreprise, notamment à HEC Paris.

Après des études d’informatiques, Emmanuel se spécialise dans les interfaces utilisateurs, il a travaillé dans le développement de systèmes médicaux à la fois dans le monde de la recherche et de l’industrie. A la recherche d’une entreprise à taille et au caractère humain, il se tourne vers la rééducation et a rejoint EKINNOX en Mai 2019.